À la une

Immigration : rapport d’information sur l’évaluation de la politique d’accueil des demandeurs d’asile

23/04/2014 – PARIS (NOVOpress) - Un rapport parlementaire portant l’évaluation de la politique d’accueil des demandeurs d’asile est disponible depuis peu sur le site de l’Assemblée nationale. Présenté par les députés Jeanine Dubié (Parti Radical de Gauche) et Arnaud Richard (UDI, centre droit), ce rapport conforte en de nombreux points les préconisation du Bloc identitaire en matière d’immigration. Un point particulièrement intéressant est que ce rapport ne se contente pas d’étudier la situation pour la seule France, mais aussi pour d’autres pays d’Europe, comme l’Allemagne. Une répartition par région est aussi disponible. S’agissant de chiffres officiels, ils peuvent être inférieurs à la réalité, immigration clandestine oblige. Extraits.


L’évolution récente de la demande d’asile en France se caractérise par des flux élevés, en croissance régulière depuis 2007. Cette croissance est constatée de manière globale dans l’Union européenne : en 2012, il a été enregistré dans les 28 pays de l’Union 335 000 demandeurs d’asile, soit une hausse de 10 % par rapport à 2011. Cette hausse a été suivie d’une autre encore plus importante, de 30 %, en 2013 par rapport à 2012. Il a été déposé l’année dernière 435 000 demandes d’asile dans l’ensemble de l’Union européenne.

Contrairement à une opinion répandue, la situation actuelle est loin d’être sans précédent dans l’histoire du droit d’asile en France qui remonte, pour sa partie contemporaine, à la création de l’OFPRA en juillet 1952. Notre pays a ainsi connu deux pics de demandes en 1989 et 2003, avec respectivement 61 400 premières demandes et 52 200 premières demandes, bien supérieurs aux chiffres actuels, puisque le nombre de premières demandes a été en 2013 de 45 925.

Le département se caractérisait en effet par l’octroi d’une aide exceptionnelle versée par la plateforme d’accueil sous forme d’un chèque service d’un montant de 46 euros par semaine et par personne (75 euros pour un couple), dans l’attente du versement de l’allocation temporaire d’attente. Cette pratique non réglementaire (seules des aides exceptionnelles sont possibles en fonction de la situation individuelle des personnes) remontait à 2006 et a été supprimée en 2012. Par ailleurs, il était aussi avéré que le médecin inspecteur de la santé mandaté par l’Agence régionale de santé afin de donner un avis dans le cadre de la procédure étranger malade donnait un avis positif dans plus de 90 % des cas.


Le rapport est intégralement téléchargeable en PDF sur le site de l’Assemblée nationale (cliquez pour le récupérer).

Crédit photo : cicilie via Flickr (cc)

Vu sur Facebook

Entretien avec Renaud Camus : Tout n’est plus que ce que l’on décide que c’est. Un coup de tampon y suffit.

Publié le
Fête de Pâques, les catholiques de France partagés entre joie et crainte

Fête de Pâques, les catholiques de France partagés entre joie et crainte

23/04/2014 – PARIS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
La fête de Pâques est la plus importante du calendrier chrétien. Le pape François a célébré la messe devant une foule innombrable, qui devrait rester à Rome en vue de la canonisation des souverains pontifes Jean XXIII et Jean‑Paul II. A cette occasion, les catholiques ont laissé éclater leur joie pour la résurrection de Notre seigneur Jésus‑Christ.

En France, cependant, le climat n’est pas très heureux

Plusieurs incidents ont émaillé la joie de Pâques. A Dole, dans le Jura, la messe du jour de Pâques a été sévèrement perturbée par un islamiste qui a installé son tapis de prière dans le chœur, à gauche de l’autel. Les fidèles, présents en nombre, sont restés médusés devant cette violente attaque. L’individu, vêtu d’une djellaba et d’un couvre‑chef, a récité des versets du coran. Il en a, d’ailleurs gribouillé un sur le livre d’intention de prière de la collégiale Notre‑Dame‑de‑Dole, niant la divinité du Christ.

Cet individu était en état de récidive. Le dimanche précédent, il avait perturbé la messe des rameaux dans une autre paroisse. La police est intervenue, mais s’est contentée de prier l’islamiste de quitter les lieux. Il n’a pas même été arrêté. Le sous‑préfet s’est même empressé de déclarer qu’il ne fallait pas faire d’amalgames, cet individu étant « dérangé ». Or, c’est bien une profanation qui a eu lieu.

Lire la suite

Infographie sur la délinquance immigrée révélée par le Journal “Le Progrès”

Infographie sur la délinquance immigrée révélée par le journal “Le Progrès”

23/04/2014 – PARIS (NOVOpress) – Le deux poids, deux mesures, de la gauche bobo bien-pensante.

Le mardi 22 avril 2014, le journal “Le Progrès” sortait une infographie très intéressante sur les délits recensés dans le Rhône en fonction de la “nationalité” de leurs auteurs (cliquer sur l’image en Une pour l’agrandir et la voir en totalité).

Peu de temps après, la presse gauchisante s’emballait dans des termes choisis : “Quand “Le Progrès” se perd dans une infographie “raciste”  “  titre le Nouvel Obs

Beaucoup de twittos actifs ont alors dénoncé le “2 Poids 2 mesures” de la gauche bien pensante, pourtant très indulgente lorsqu’il s’agit du journal “Le Monde” par exemple

 

Voici en plus grand l’infographie du Monde citée dans le tweet ci-dessus (cliquer sur l’image pour l’agrandir encore).

Infographie sur la délinquance immigrée révélée par le journal “Le Progrès”

Lire la suite

Vu sur Twitter

Plan anti-filières jihadistes : Cazeneuve détaille ses mesures

Publié le