À la une

Le député UMP Bernard Brochand inaugure la mosquée wahhabite de Cannes

18/04/2014 – CANNES (NOVOpress via islamisation.fr) – Le 11 avril dernier, le député UMP Bernard Brochand a inauguré la mosquée wahhabite de Cannes, entre drapeaux algérien et saoudien. Le terrain a été gracieusement offert par le député-maire cannois Bernard Brochand, qui vient d’installer son dauphin David Lisnard à la mairie, rapporte un reportage de France 3 de juillet dernier. En effet, le terrain municipal est attribué pour 1 euro de loyer, bail de 99 ans… Qui dit mieux ?

Dans Salam News de septembre 2009, l’on pouvait lire : “Le député-maire de Cannes, Bernard Brochand (UMP), avait demandé à David Lisnard, premier adjoint, de diriger ce projet. Et c’est à bras-le-corps que ce dernier a décidé de mener à bien cette mission : « Il vrai que la démarche peut paraître contradictoire vis-à-vis de la loi de 1905. Néanmoins, cette même loi rappelle aux pouvoirs publics le devoir de garantir le libre exercice des cultes, souligne-t-il. C’est donc mon devoir d’élu local, et je m’engage sur le sujet sans complexe. »

“C’est un cheik Saoudien, le principal financier, qui désignera l’imam” apprenait-on sur France 3 Côte d’azur en juillet 2013. Depuis, l’identité de l’imâm est connue, il s’agit de Saïd Nait Ouaziz rapporte Nice-Matin, prédicateur des mosquées fréristes de l’UOIF (ainsi que l’atteste ses venues successives à la mosquée en Nour de Nice).

Le projet avait été vendu par David Lisnard à la presse comme promoteur d’un “islam de France”, on le voit impossible à réaliser dans les faits.

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

Loi sur l’égalité hommes/femmes : le Sénat aveuglé par un égalitarisme totalitaire

18/04/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
L’Assemblée avait adopté le 28 janvier dernier à une large majorité le projet de loi pour l’égalité entre les hommes et les femmes défendu par Najat Vallaud‑Belakacem. Ce projet a été voté hier en seconde lecture par le Sénat.

De multiples mesures symboliques, comme la suppression de l’expression « bon père de famille » utilisée dans plusieurs textes de lois était prévue. Des obligations de parité étaient également mises en place dans un certain nombre de structures, afin d’obliger les hommes et les femmes de France à se singer mutuellement dans la vie de tous les jours. La réduction de 6 mois du congé parental est également prévue lorsque le père n’a pas pris son congé parental. Une façon pour l’Etat de s’immiscer un peu plus dans les familles.

Le Sénat a effectué quelques modifications marginales sur le texte de loi, sans en modifier pourtant l’esprit

Lire la suite

Photo du jour : le Brunni (Suisse)

Photo du jour : le Brunni (Suisse)

18/04/2014 – SCHWYTZ (NOVOpress) - Le Brunni se trouve dans le canton de Schwytz, en Suisse alémanique. Le canton de Schwytz fait partie des 3 cantons fondateurs de la Suisse, avec Uri et Unterwald. Majoritairement catholique, le canton de Schwytz comptait déjà en 2000 5% de musulmans.

Crédit photo : gato-gato-gato via Flickr (cc)

Sea Sheperd, le dernier pirate. Documentaire

Dans Le dernier pirate, soyez le témoin privilégié de l’engagement quotidien et du danger encouru par ces pirates des temps modernes. Deux bateaux de la “Sea Shepherd” traquent des baleiniers japonais dans la mer de Ross, près de l’Australie, dans une course-poursuite polaire où les écologistes deviennent de vrais pirates des temps modernes. Au milieu de décors époustouflants, les militants utilisent des moyens peu conventionnels pour lutter contre l’activité des baleiniers illégaux…

Publié le

L’impossible révolte des peuples d’occident

18/04/2014 – VIDÉO - Malgré les crises, malgré les inégalités, malgré le règne de la finance, les peuples d’occident restent passifs, comme anesthésiés par le système médiatique, politique et consumériste. Cette vidéo est un extrait du film « Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? »

Consommer, c’est être libre et heureux. Réfléchir est futile et ennuyeux. Le vocabulaire est réduit, le sens des mots dévoyé, de sorte qu’il n’est plus possible de penser la réalité. L’éducation est réduite à une sorte de conditionnement à la servitude et d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité, et plus sa pensée est bornée à des préoccupations futiles, moins il peut se révolter…

Publié le